+(230) 412 56 15
Blogs à propos de l'Ile Maurice

Grand-Baie, village touristique

Grand-Baie - Le village refuge

La baie de Grand-Baie à l'Ile Maurice
Entre ville et village, même son nom est androgyne. L'appellation ville permet cependant de dire « elle », genre qui lui sied bien car comme l'exprime son nom, Grand-Baie abrite et protège. Havre des navigateurs du bout du monde, elle héberge aussi bon nombre d'expatriés.

Cosmopolite sans avoir l'air, cet Eldorado du loisir abrite aussi bien les Mauriciens venus d'ailleurs, ceux qui affichent des sourires intéressés, que ses « enfants du village, » ceux affichant une attitude d'aimable indifférence, préservant ainsi une certaine civilité.

Scène de rue à Grand-Baie, Ile Maurice
Joueurs de cartes en pleine rue à Grand-Baie


Petite et jeune, Grand-Baie regroupait quatre quartiers bien distincts. Le quartier Hindou à l'est, le quartier Musulman au sud, le quartier Créole entre les deux, au centre, et enfin le village Tamoule vers l'ouest.

De son enfance dorée au soleil, Grand-Baie a connu une croissance plutôt imprévisible, telle une fille-mère qui n'a rien vu venir. Indolence perdue au profit d'une intrépide adolescence ; au profit du profit.

Grand-Baie est un véritable « melting pot ». Pas tout-à-fait prostituée mais quelque peu délurée et abusée, elle accueille le plus grand nombre de boutiques, restaurants, bars et boîtes-de-nuit au kilomètre carré. À rajouter, d’innombrables échoppes, stands, roulottes, tricycles autres commerces spontanés, fréquentés par les locaux autant que par les touristes.

Les plages et lagons avoisinants sont parmi les plus beaux de l'île ; leur palette de bleus trônée par les îles au large. Leur beauté se révèle lors de marches le long des plages même si celles-ci sont parfois peu accessibles. On y trouve de somptueuses villas en location.

Plage de La Cuvette à Grand-Baie, Ile Maurice
Plage de La Cuvette à Grand-Baie


À voir : - La vente de poissons frais l'après-midi (à partir de 16h00) et l'ambiance le long de la plage du « centre » au crépuscule.

Vente de poissons frais l'après-midi à Grand-Baie, Ile Maurice
La vente de poissons frais l'après-midi à Grand-Baie


- À côté, les marchands de gâteaux, de « pharatas » et « rotees » et leurs « tricycles ». Qu'ils aient 2, 3 ou 4 roues, ces échoppes s'appellent des « trisik » (tricycles.) Une annonce dans les journaux avait pour titre : « A vendre, tricycle à quatre roues »...

- Ces tricycles font aujourd'hui partie du paysage et du folklore de Grand Baie. Les pâtisseries salées sont toujours savoureuses, plus ou moins épicées. Seuls les habitués pourront vous dire lequel de ces marchands est le meilleur… si même il y a un car il s'agit d'un monopole quasi-familial ; 2 ou 3 des tricycles étant tenus par de différents membres d'une même famille.

Echoppe de fruits à Grand-Baie, Ile Maurice


- Les fruits, avec ou sans sauce piquante sont d'autres spécialités…

- Les alternatives relativement récentes, sont les échoppes officielles, sous les arbres le long de la plage. De qualité variable, ces échoppes ont le mérite de créer l'ambiance de vacances.

- Face à la mosquée, la chapelle des Saints-Anges-Gardiens. Inaugurée en 1959, elle était alors d'architecture futuriste. M. Jacques Desmarais, s'était inspiré de l'importance de la pêche pour les villageois de Grand-Baie. Elle représenterait une barque tournée vers le ciel. Sous un certain angle et malgré un rajout, elle a gardé son aspect futuriste et « volant. » Tous les vendredis elle partage volontiers son site de choix sur la mer en offrant ses espaces de parkings aux fidèles de la mosquée d'en face.

L'Eglise Saints-Anges à Grand-Baie, Ile Maurice


- Le temple Tamoul est ouvert aux visiteurs durant presque toute la journée, c'est sur un autre monde, quasi-irréel, que s'ouvre la porte. Initialement construit en tôle dans les années cinquante, la version en dur est souvent réaménagée et restaurée annuellement.

Travail si minutieux que, selon les dires du gardien, seuls des Indiens sont capables de le faire correctement. Une équipe de spécialistes se déplace donc chaque année pour entreprendre le nettoyage et la repeinte des centaines de statuettes moulées ou encastrées.

Le temple Tamoule de Grand-Baie, Ile Maurice


- La Plage de Mont Choisy - L'une des plus belles plages de l’île, d'ailleurs tellement appréciée qu'elle est toujours bien fréquentée en semaine, bondée en week-end. Lieu privilégié pour admirer le couchant.

Les dimanches sont très animés, bruyants et folkloriques avec des centaines de familles venues y pique-niquer. Des enfants qui jouent, le vendeur de glaces et leur carillon incessant et surtout les sonos assourdissantes des voitures, symbole de la réussite pour les mauriciens.

À l'arrière-plan un monument en mémoire de nos aviateurs. Sur cette plaine alors moins boisée car faisant office d’hippodrome, qu’atterrirent, le 10 septembre 1933, les deux premiers avions venus d'ailleurs. À leur bord, Maurice Samat et Paul Louis Lemerle. Ils avaient décollé de l'île de la Réunion, terre natale de l'aviateur Roland Garros, qui donna son nom à aéro-club et à l'aéroport de St. Denis.

Le 10 novembre Paul Louis Lemerle refit l'exploit, cette fois en compagnie de Jean Hilly, premier mauricien à atterrir à Maurice, apportant avec eux les premières lettres « par avion ». Le trio Samat, Lemerle, Hilly devaient rallier plusieurs fois les 2 îles, jusqu'à ce que Jean Hilly lors d'un vol Maurice - Réunion, avec 2 passagers à son bord, devait s’abîmer en mer le 04 octobre 1934. Comble du mauvais sort, son ami Paul Louis Lemerle qui, voulant lui rendre hommage, décollât de la Réunion le 2 novembre 1934 pour jeter des fleurs en mer entre les deux îles, disparût lui aussi dans l'océan.

Il y a d'autres arrêts intéressants à faire à et autour de Grand-Baie, que vous découvrirez sans doute en étant attentifs et surtout en vous renseignant. Se renseigner est d'ailleurs une fin en soi car cela permet d'engager une conversation et de rencontrer les locaux qui restent l'attrait principal de la destination.

auteur
Bernard Cayeux
+230 412 5615
bernard@bookmauritius-villas.com
faire un commentaire