+(230) 415 61 22
Blogs à propos de l'Ile Maurice

Ile Maurice - Côte est

Côte est de l'Ile Maurice

Plage publique, côte est de l'Ile Maurice

L’information par les réseaux sociaux est l’un des aspects les plus révolutionnaires de notre temps mais comme bien des révolutions, elle gagne à être quelque peu recadrée. Au temps des fake news, il est important de savoir séparer le grain de l’ivraie. Le Net regorge d’articles et de blogs sponsorisés, citant pour faits des opinions récupérés sur d’autres blogs parfois rédigés par des personnes n’ayant à peine foulé le sol Mauricien ou du moins qui n’auraient pas fait l’effort de visiter les régions qu’ils commentent pourtant.

Étant originaire de l’Ile Maurice, observant depuis des décennies le passage allant crescendo de visiteurs, qu’ils soient touristes, retraités expatriés ou investisseurs de la dernière heure, je suis fasciné de constater à quel point ils connaissent notre île mieux que nous, “les locaux”. Ils n’ont besoin que d’une semaine sur place pour être capables de répondre, avec assurance, aux questions les plus communément posées.
  • - La côte est de l’Ile Maurice est-elle venteuse?
  • - Quand est la saison venteuse à Maurice?
  • - Quand partir à Maurice; quelle est la meilleure saison?
  • - Quel est le meilleur endroit pour séjourner à l’Ile Maurice?
  • - Quelle est la plus belle plage de l’Ile Maurice?

De poser ce type de questions est la norme du jour. Ceux qui débarquent des avions ne sont plus ces voyageurs trépidants dans l’attente de découvertes mais des vacanciers voulant tout savoir avant de casser leur tirelire. Il est pourtant un fait connu que la meilleure façon de prévenir des réponses idiotes est d’éviter les questions stupides… N’ayant cependant pas la prétention de changer la nature humaine, je fournis ici, autant que possible, des éléments de réponse plutôt que des réponses arbitraires.



À propos de la côte est


La plupart de nos villas et locations vacances se trouvent sur la côte est, d’où l’intérêt de remettre les pendules à l’heure. Il s’agit d’un choix délibéré que comprennent et approuvent ceux qui connaissent toutes les côtes de l’île. Sur le web, deux éléments à propos de cette côte reviennent fréquemment:

  • - Les plus belles plages (et lagons) se trouvent sur la côte Est
  • - La côte Est est venteuse.
Deux affirmations qui méritent d’être approfondies car elles restent sujettes à la perception.

Lagune de mangroves calme et abritée à Belle Mare, côte est de l'Ile Maurice


Quelles sont les plus belles plages de l’Ile Maurice?


L’Ile Maurice compte de belles et de moins belles plages tout le long de son littoral (à l’exception de parties des côtes sud et ouest où il n’y en a pas). Celles de la côte est sont en effet plus proches des cartes postales car l’eau y est en général plus claire. De plus, cette côte comptant moins de ruisseaux, rivières et de sources sous-marines, la faune y est plus saine.

Cette côte est considérée comme authentique, ce qui est vrai pour certaines régions. Elle est moins construite, permettant de meilleurs accès aux plages. Comparativement aux autres régions, la mer est bien plus visible de la route côtière. Plus d’accès c’est plus de photos, plus de selfies et plus de… clichés.

Sentiers de sable le long de la plage de Palmar, côte est de l'Ile Maurice


La côte est de Maurice est-elle venteuse?

Si l’on s’en tient aux statistiques, elle l’est moins que la côte nord par exemple. Les bases de la géographie physique nous apprennent que le relief influence la vélocité des vents; qu’une pente douce a un effet accélérateur. Les vents généraux – les alizées du sud-est – touchent donc la côte est à leur vélocité initiale; ils se renforcent au-dessus des terres ce qui fait qu’ils sont plus forts à leur sortie sur la côte nord. Nous les percevons néanmoins plus forts lorsque de face et c’est un fait que les plages sous le vent sont abritées par les arbres et les bâtiments. Ce qui est moins reconnu c’est qu’il y a des plages abritées sur la côte est aussi.

De dire simplement que la côte est est venteuse implique qu’il s’agirait d’une ligne toute droite et que le vent soufflerait constamment de la direction du sud-est. Ces deux idées sont fallacieuses. Cette côte est une succession de baies et de criques ayant des orientations variant du sud au nord-nord-est. Bon nombre de nos villas sont orientées nord-est avec donc des plages et des vérandas à l’abri, tout comme sur la côte nord.

La côte Est est aussi plus sèche et plus ensoleillée. Les nuages se forment lorsque l’air humide de la mer est poussé en altitude par le relief. Il pleut donc bien moins sur la côte est que sur l’arrière pays et sur la côte nord. Les statistiques révèlent cependant des données différentes de par le fait que les jauges sont placées à l’intérieur des terres et pas sur la côte.

La photo ci-dessous est une illustration de ce peut être Belle Mare un matin d’hiver. Prêts pour un plongeon ?

Les lagons clairs de la côte est de l'Ile Maurice en hiver


Y a-t-il du vent toute l’année?

Ce n’est que durant l’hiver (austral) qu’il y a du vent, dont l’intensité culmine entre juin et août. Durant cette période il est d’entre 30 et 40 km/h durant un tiers du temps, entre 20 et 30 km/h durant la moitié du temps et est insignifiant le reste du temps.*

De septembre à novembre, il est d’entre 20 et 25 km/h pour deux-tiers du temps et de seulement 15 km/h le reste du temps.* Pour ce qui est des autres périodes de l’année, sous le soleil brûlant de décembre à mai, le vent léger est rafraîchissant et apaisant.

* Source: Windguru.cz statistiques d'archives

À noter qu’il y a aussi des vents forts à l’approche des cyclones – dont la saison est de décembre à avril – mais en raison de leur nature imprévisible, ils ne peuvent entrer dans l’équation.

Mon opinion à propos des régions par rapport aux saisons est qu’à moins de chercher à être abasourdi par la combinaison chaleur, humidité et soleil de plomb, la côte est de l’Ile Maurice est définitivement un meilleur choix pour la longue période estivale (d’octobre à avril) et ce n’est pas la mer du nord non-plus le reste du temps. L’album “Au long de la côte est” en témoigne; toutes les photos sur cette page, prises expressément en hiver. L’information qui “traîne” sur le net est largement arbitraire et exagérée, souvent fournie par des influenceurs au service d’hôtels de la côte ouest.

Palmar, entre Belle Mare et Trou-d'Eau-Douce, côte est de l'Ile Maurice


Quand est-ce la meilleure météo à Maurice?

Comme pour toutes les parties du monde, les demi-saisons sont des valeurs sûres. Les mois d’octobre/novembre et de mars sont les plus secs et pas trop chauds, limitant les risques d’intempéries. Cependant, comme toutes les îles de la planète, Maurice subit le changement climatique. En ajoutant à ce cocktail ses 27 micro-climats, il est honnêtement impossible d’être plus précis.

Pour plus d’information à propos du climat et des saisons, veuillez consulter notre blog avec les informations pratiques à propos de l'Ile Maurice.

Parmi les questions aux réponses improbables, le podium revient à...



Quelle est la meilleure côte de l'Ile Maurice?


Les régions de la côte est

La côte est a conservé un peu d’authenticité et de l’identité mauricienne; non-seulement au niveau de ses paysages mais aussi de l’atmosphère et de la gentillesse des gens. L’impression que gardera un visiteur ayant séjourné à l’est sera proche de celle qui a fait de Maurice cette destination rêvée durant plusieurs décennies. Encore une fois, toutes les régions de la côte est ne sont pas les mêmes; voici donc un bref descriptif des plus importantes régions.


Roches Noires & Poste Lafayette

Plage à Roches Noires, côte est de l'Ile Maurice


Celle de Roches Noires et Poste Lafayette est notre préférée parce qu’elle est tranquille et paisible. Elle est l’une des rares routes côtières qui ne soit pas bordée de commerces et d’habitations; seulement des villas d’un côté de la route, dont la plupart ne sont pas habitées en permanence et/ou proposées en locations vacances. La région ne compte que trois hôtels de petite taille, deux restaurants et deux épiceries, ce qui permet à l’environnement d’être plutôt préservé. Les plages sont souvent de petites criques abritées, bien tenues grâce aux propriétaires de villas et utilisées presque exclusivement par eux. Pas de démarcheurs, de vendeurs de pacotilles, de campeurs ni de voyeurs, seulement quelques rares pêcheurs. Un autre aspect non-négligeable est que la route est peu passante, du moins six jours sur sept, permettant des marches/joggings/balades à vélo paisibles tout au long de la côte avec la possibilité de combiner avec les sentiers ombragés du parc national de Bras d’Eau, d’où il est possible d’observer quelques singes, des chauves-souris endémiques et surtout de rencontrer le Coq des bois, espèce endémique menacée d’oiseau de petite taille.


Outre le VTT et la marche, la région de Roches Noires/Poste Lafayette est excellente pour la pratique du kayak ainsi que du kitesurf. (Voir notre blog à propos du kitesurf à l’Ile Maurice). Roches Noires est orienté Nord-est tandis que Poste Lafayette est orienté Est à Sud-est.


Belle Mare

Plage de Belle Mare, côte est de l'Ile Maurice


Similaire à Roches Noires et Poste Lafayette sauf que toutes les villas qui s’y trouvent sont orientées nord à nord-est, donc abritées toute l’année, et aussi que la région compte bien plus de plages publiques non-construites. Très populaires les samedi après-midi et dimanches, celles-ci restent très peu fréquentées les jours de semaine, offrant de belles esplanades avec des vues splendides sur des lagons d’eau claire comme décrits plus haut. Belle Mare compte aussi une lagune au paysage très différent consistant de criques rocheuses et de mangroves; le paradis du kayak. Il y aussi un petit village à l’arrière de la plage publique qui contribue au cachet authentique.


Trou-d’Eau-Douce

Vue de la baie de Trou-deau-douce, côte est de l'Ile Maurice


Trou-d’Eau-Douce est différent du reste. Il y a quatre décennies il n’était qu’un village de pêcheurs retiré. Les habitants avaient pour seuls contacts les propriétaires de bungalows qui y passaient leurs week-ends et vacances scolaires.

Puis apparurent les hôtels. On y compte aujourd’hui quatre dans le village mais bien plus le long de la côte voisine. L’Ile-aux-Cerfs, jadis un îlot paradisiaque, fut transformé en une attraction touristique et Trou-d’Eau-Douce étant le point d’embarquement le plus proche a vu passé des flots de touristes ; une manne tombée du ciel. Les plus jeunes se lancèrent dans divers activités touristiques, surtout dans le nautisme. Les plus courageux investirent dans des vedettes rapides et des navettes. Et le village s’anima dans son écrin d’authenticité.


Pointe d’Esny

Vue du lagon de Pointe d'Esny, côte est de l'Ile Maurice


Aussi une succession de bungalows, villas et d’appartements, quelques petits hôtels et maisons-d’hôtes, deux restaurants. Ceux qui y ont grandi ont l’opinion sans appel qu’il s’agit de la plus belle plage de l’Ile Maurice; sans doute pas loin de la vérité, du moins pour une partie de la plage. Dans son ensemble, Pointe d’Esny est définitivement une carte postale vivante. Une plage d’un blanc éblouissant, un superbe panorama avec des îlots posés sur un lagon Turquoise et des montagnes encadrant le tout. Il s’agit du plus vaste lagon de l’île; de la plage de La Cambuse à Trou-d’Eau-Douce, il fait 25 kilomètres de long, de quoi offrir une large palette d’activités et de sorties en mer. De la plongée en apnée aux abords de la réserve marine de Blue Bay, aux visites des îlots à valeur historique ou de l’Île-aux-Aigrettes, la plus précieuse réserve naturelle de l’île gérée par la Mauritian Wildlife Foundation. Pointe d’Esny est réputé chez les adeptes de planche à voile et de kitesurf, plus précisément pour l’hydrofoil. Côté terre, la proximité du village historique de Mahebourg est un atout additionnel. L’escalade de la montagne du Lion est recommandée pour les plus sportifs.


Mahebourg

Marchand a Mahebourg Ile Maurice


Un village plein de charmes sur la côte sud-est, voisine de la plage de Pointe-d'Esny, donc dans la région de l'aéroport. Il s'agit d'un village à la fois cosmopolite car on y retrouve toutes les ethnies qui composent la société Mauricienne et à la fois d'identité 100 % Mauricienne car elle rassemble tous les aspects typiques, tous les clins d'oeils de notre quotidien, sans doute en raison de son histoire.

En effet, il fut reconstruit à partir d'un hameau durant les premières années du 20ème siècle suivant les règles de l'urbanisation « moderne » avec des rues bien au carré qui portent toujours des nom bien Français tels que la Rue de Suffren ou Rue de la colonie. Il s'agit du dernier village bâti avant l'arrivée des Anglais.

C'est d'ailleurs de son front de mer que les habitants ont assisté, ébahis durant 3 jours durant, à la célèbre Bataille du Vieux Grand Port en 1810. (Voir notre blog « La brève Histoire de l'Ile Maurice)

On trouve encore quelques maisons Créoles typiques, le musée naval et d'histoire de l'île, un marché en son centre. Une foire hebdomadaire (les lundis) attire une foule de touristes et locaux. Le dimanche, des marchands de « Merveilles » s'installent devant le front de mer. On ne trouve d'ailleurs ces spécialités qu'à Mahebourg ; galettes fines salées, frites garnies d'une sorte de salsa de pomme d'amour en sauce.

Autre spécialité du coin, la dégustation de biscuits de Manioc, frais, accompagné d'un thé, à l'usine où elle a été mise au point en 1870, dans son état original et artisanal.

Outre la région, le type d’hébergement est aussi déterminant.



Où loger à l’Ile Maurice ?

Les maisons d’hôtes sont généralement les structures qui allient fort bien les bons côtés de l’hôtel et des locations. Il s’agit de structures chaleureuses apportant l’attention particulière tout en dispensant leurs hôtes de toutes tâches organisationnelles. La question des repas ne se pose plus mais la convivialité forcée des repas à heure fixe n’est pas du goût de tous. À Maurice, les maisons d’hôtes sur plage sont rares, sans doute en raison du coût élevé du foncier.

Les hôtels sont souvent des solutions moins coûteuses pour les couples et les familles qui peuvent se limiter à une chambre. Ils seraient aussi l’idéal de ceux qui ne recherchent qu’une destination ensoleillée, peu importe laquelle ou presque, pour s’allonger sur un transat de plastique, les yeux rivés sur un écran en attendant l’heure de l’apéro et des repas. Les buffets servis dans de grandes salles bruyantes à l’aspect industriel sont généralement à la limite de l’acceptable.

Hôtel ou villa; où loger à l'Ile Maurice?


Les locations et villas privées en revanche sont imprégnées de l’identité locale, et la gentillesse naturelle du Mauricien transmise par le personnel. On pourrait presque se contenter du séjour à la villa pour découvrir le pays. Mis à part les quelques hôtels grand-luxe ou les villas d’hôtels, pour ceux qui recherchent de l’espace, de l’intimité et de l’amabilité spontanée, la location villas privées avec service cuisine ou traiteur est la solution à privilégier.

Hôtel ou villa; où loger à l'Ile Maurice?


auteur
Bernard Cayeux
+230 415 6122
bernard@bookmauritius-villas.com